CHRISTINE L.

Création collective dirigée par Chloé Duong

Texte et mise en scène I Belén Cubilla, Chloé Duong, Eva Rami

Distribution I Belén Cubilla, Chloé Duong, Cécile Morelle

Collaboration dramaturgique I Cécile Morelle

Création musicale I  Yann Coron

Conception décors I Sylvain Magnee

Création lumière I  Julien Lamotte

Régie lumière I  Mathilde Pachot

Production I Cie MaëlströM, La Loge

Avec le soutien de  I Paris Jeunes Talents, FSDIE

Durée I 1h

DATES du 29 septembre au 3 octobre 2020, Théâtre du Grand Rond (Toulouse)

​​​​​​​​​​​​​Abordant le thème de l'infanticide, la compagnie MaëlströM revisite le mythe de Médée à travers un fait divers contemporain. Elle présente une création tragico-burlesque, où l'héroïne passe du grand guignol au naturalisme, du drame à l'opérette et de l'absurde au tragique.

LA PIÈCE

Christine L. est une femme tirée des archives de faits divers, qui fait écho au mythe de Médée. Abordant le sujet de l’infanticide, la compagnie MaëlströM présente une création tragico-burlesque où l’héroïne passe du grand-guignol au  naturalisme, du drame à l’opérette et de l’absurde au tragique. Un huis-clos se dessine, entre       Christine et ses doubles.

 

Ici se pose la question de l'anti-héroïne,

de la folie de la femme parfaite,

celle qui garde le foyer,

celle qui n'est qu'un mythe,

celle qui n'est qu'un monstre.

RÉSUMÉ

Enfermée dans sa cuisine, comme une poupée dans sa boîte, Christine L. attend le retour d’un homme qui ne viendra plus. Préparant sa vengeance, elle a déjà commis l’irréparable. Dans cette maison, plus de cri d’enfant, mais un dîner qu’elle prépare avec soin. Entre folie douce et délire schizophrénique, Christine perd pied. Elle chante, danse et disparaît au fond des placards de sa cuisine. Dans une atmosphère Lynchéene transparaît un univers aussi dangereux qu’extraordinaire.

GALERIE

© 2020 cie MAELSTROM